Archives par mot-clé : Séjour

Célébration de la fin du ramadan dans le riad à Marrakech

riad  Marrakech
Le Ramadan est un mois qui est respecté par tous les pays à obédience musulmane. Il s’agit du mois le plus important pour les musulmans. Il s’agit principalement pour les musulmans de faire des sacrifices en jeûnant, pas de boisson, pas de nourriture, pas de relations intimes et encore moins de cigarettes pendant un mois. Autant que le jeûne, la fin du mois de jeûne est célébrée à travers le monde sous le nom d’Aïd el-Fitr, que ce soit dans le riad à Marrakech ou dans d’autres pays. Toutefois la célébration ne porte pas le même nom dans tous les pays.

Les multiples appellations de la fin du ramadan à travers le monde

Aïd al-Fitr est le nom que tous les musulmans utilisent à travers le monde, car cette appellation vient directement d’Arabie. Dans les pays du Maghreb, l’Aïd al-Fitr s’appelle aussi « Aïd as-Saghir », précisons que Seghir signifie « petit », contrairement à « Kebir » qui signifie « grand » et que l’on retrouve dans le nom de la fête du sacrifice, aussi connue sous le nom de fête du mouton et en arabe « Aïd al-Kabir ». Vous entendrez ces appellations dans le riad à Marrakhec. Ces deux célébrations sont les principales fêtes des musulmans durant l’année. Dans l’archipel Indonésien, la fête s’appelle « Idul Fitri », au quotidien, les Indonésiens appellent la fête « Lebaran ». En Indonésie, c’est un mot utilisé couramment qui signifie « dispersion ». La dispersion entre bien dans le contexte dans le sens où après la communion qui a eu lieu durant le mois de jeûne, il est temps de se séparer. La célébration en Indonésie est particulière, parce que chaque Indonésien musulman prononce une formule précise lorsqu’il croise d’autres personnes, cette formule est une façon rituelle de demander pardon. Ils disent la formule «Minal’Aidin wal-Faizin, Maaf Lahir Bathin » qui signifie en français « nous sommes de ceux qui reviennent et ont réussi, je vous demande pardon pour mes fautes de l’extérieur et de l’intérieur ». C’est aussi l’occasion de se rendre sur les tombes de parents et aînés qui ne sont plus en vie. Le Lebaran donne l’occasion aux millions d’Indonésiens musulmans de retourner dans leurs régions d’origine et de retourner à leurs racines. En Indonésie, le Lebaran est la fête musulmane la plus importante de l’année.

Au Singapour en Malaisie, la fête de fin de jeûne s’appelle « Hari Raya Puasa », ce qui signifie simplement « fête du jeûne ». En Albanie, le nom officiel de la fête est « Fitër Bairami » et plus couramment on l’appelle « Bajrami i madh » qui signifie le grand Bajram, tandis que l’Aïd al-Kébir dans ce pays s’appelle « Bajrami i vogël » qui signifie le « petit Bajram ». Il y’a donc une divergence de considération importance entre ces deux fêtes par rapport au Maghreb. Une chose reste certaine, que ce soit dans le riad à Marrakech ou dans les autres pays arabes, la fin du ramadan reste un évènement spécial.