Quel patrimoine humain peut-on découvrir dans le Drâa en faisant de l’enduro au Maroc ?

stage enduro

Découvrir stage enduro au Maroc permet de découvrir cette activité en étant encadré par des professionnels, mais cela donne surtout l’opportunité aux touristes de découvrir un nouveau pays, de nouvelles régions et leur patrimoine. Le Maroc et ses différentes régions ont beaucoup évolué durant des siècles, du fait des nombreuses colonisations et dominations qu’ils ont connues. Le Drâa est l’une des régions qui ont connu de nombreux changements, d’abord la présence romaine, ces derniers ont d’ailleurs appelé la région « Darat ». Ensuite vinrent les nomades, les mérinides et les français, avant que la région redevienne complètement indépendante. C’est au fil de toutes ces occupations que son nom est passé de Darat à Drâa. Au départ, la population qui occupait la région était de type primitif et négroïde, appartenant au groupe Biafan. Au vu des conditions de vie que la région leur imposait, ils ont dû abandonner l’élevage bovin et le mode de vie nomade.

Afin de mieux s’adapter, cette population a dû se mettre à la culture des céréales et des dattes. La même population occupe actuellement des oasis au cœur du Sahara, notamment à Tafilalet et le banc d’Arguin en Mauritanie. Au fil des colonisations, la population de base de la région du Drâa a évolué, ainsi que celle qui se trouvait dans les oasis. Avec l’avènement de l’âge de fer, ils se sont accommodés d’éléments amazigh, gétutes et autotoles. Les arts de la décoration n’ont pas été les seuls points touchés par les changements, sur le plan de la langue, ils se sont mis à parler le berbère. De plus, on retrouve désormais dans cette population devenue mixte, des personnes à la peau blanche. Des populations, de la décoration et des personnes que l’on peut rencontrer en faisant de l’enduro au Maroc.

À partir du 13e siècle, l’influence des Arabes s’est étendue aux populations négroïdes résidant au sud de l’Anti-Atlas et au Saghro. Avec l’avènement de la religion islamique dans la région du Drâa, cette dernière a commencé à se structurer. Dans la foulée, des tombes d’anciens émirs de la région ont été dévoilées, prouvant ainsi qu’ils étaient eux aussi d’origine négroïde. Un parcours enduro au Maroc, dans la région du Drâa permet de découvrir ces tombes. Dans les années 1300, le pouvoir de la tribu zénète des mérinides devient effectif, autant sur la région du Drâa que sur les villes de Marrakech et Fès.

Laisser un commentaire