La politique de la ville au service de l’immobilier à Marrakech

immobilier Maroc

Depuis deux ans, le ministère de l’habitat a lancé ce qui est appelé la politique de la ville, un ensemble de programmes ambitieux, destinés à donner de la plus-value au secteur immobilier à Marrakech, ainsi qu’aux autres paysages immobiliers du pays. En effet, ces différents programmes concernent l’ensemble des villes du Maroc. Les divers programmes prévus dans le cadre de cette politique, peuvent être divisés en trois catégories : la première catégorie de programmes concerne les projets de développement mis en place dans les villes du royaume, la deuxième catégorie de projets concerne la réhabilitation des anciennes médinas réparties à travers le Maroc. Les objectifs visés par la politique de la ville sont loin d’être atteints, en 2012 on dénombrait près de 43 734 biens immobiliers à rénover, afin de les empêcher de tomber en ruines. À ce jour, il reste encore 22 771 logements qui risquent de tomber en ruines. Des travaux sont prévus pour le compte de l’année 2015. Pour obtenir plus d’informations sur la politique de la ville, contactez  l’agence immobilière cote medina et ses agents .

Création d’une agence consacrée à la rénovation urbaine à Marrakech et au Maroc

Le problème des bâtiments qui tombent en ruines, ne sera pas totalement résolu en 2015, selon Nabil Benabdellah, ministre de l’Habitat, car de nouvelles constructions sont mises en danger à cause notamment des précipitations. Pour ce qui est de la troisième catégorie des projets, ils concernent les programmes d’accompagnement et de relance des zones urbaines et des villes nouvelles. Des projets de ce style sont déjà en voie de réalisation dans l’immobilier à Marrakech et de nombreuses autres villes. Nous pouvons citer entre autres les villes nouvelles de Tamesna, aux abords de la ville de Rabat, et de Tamansourt aux abords de la ville de Marrakech. La ville nouvelle de Tamesna a nécessité un investissement global de 537,8 millions de dirhams, pendant que la ville nouvelle de Tamansourt a nécessité un investissement de 1,4 milliard de dirhams.

La politique de la ville a entraîné la mise sur pied de 32 projets validés et répartis entre les diverses catégories que nous avons citées ci-dessus. Le ministère de l’Habitat a contribué à ces différents projets, à hauteur de 6 milliards de dirhams, afin de redorer le blason de l’immobilier à Marrakech et dans le Maroc. 56 autres projets sont en pleine étude, s’ils sont validés, le ministère de l’Habitat devra encore verser 5 milliards de dirhams pour leur réalisation. Parmi les mesures prises par le ministère pour assurer l’accompagnement des différents projets, nous pouvons citer l’extension des attributions du Fonds Solidarité Habitat, la diversification des ressources de financement dudit fonds. Il est à noter qu’un projet de loi censé réglementer l’intervention sur l’habitat en ruine est également en cours d’étude, afin de faciliter les interventions dans ce domaine, qui sont encore un peu difficiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*