Archives de catégorie : Immobilier

Faut-il acheter un bien neuf ou ancien avec son agence immobilière à Marrakech

immobilier a Marrakech

Lorsque l’on décide de se lancer dans l’investissement immobilier, il est important de se poser certaines questions qui aideront à déterminer la nature du bien que vous comptez acheter. L’agence immobilière à Marrakech peut vous accompagner dans la transaction, mais elle ne peut pas prendre certaines décisions à votre place. L’une des questions les plus importantes à se poser est de savoir si vous allez acquérir un bien neuf ou un bien ancien. Il s’agit là d’une question importante qui se base généralement sur le budget et les besoins du futur propriétaire. Pour avoir de plus amples informations, suivez ce lien http://www.cicv.fr/immobilier-marrakech/ et avec les informations retrouvées dans cet article vous pourrez avoir plus de détails.

Avantages et inconvénients des biens immobiliers neufs ou anciens

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, acheter un bien de seconde main présente quelques avantages. Rapprochez-vous d’agences immobilières à Marrakech pour en savoir plus, mais nous pouvons déjà vous en donner quelques-uns ici. Tout d’abord, il faut retenir qu’un bien immobilier de seconde main se vend généralement à un prix moins élevé qu’un bien immobilier neuf. Il suffit de parcourir les annonces spécialisées pour constater que les biens immobiliers neufs sont souvent entre 10% et 20% plus chers que les biens immobiliers de seconde main. Deuxième argument en faveur des biens immobiliers de seconde main, ils sont souvent situés au centre-ville ou à proximité et disposent de commodités tout autour, comme des écoles, les commerces, les transports, etc. Les programmes neufs par contre, sont situés en périphérie des villes ou dans des zones en pleine transformation. Autre argument, la plupart des biens anciens sont disponibles dès le moment de l’achat, ce qui convient aux acheteurs pressés de s’installer dans leur nouveau domicile. Par contre, les biens immobiliers neufs sont généralement disponibles 14, voire 18 mois après la signature du compromis de vente.

Il ne faut pas non plus penser qu’acquérir un bien immobilier de seconde main est une opération pleine de bonheur, elle présente aussi quelques inconvénients. Acquérir un logement ancien peut nécessiter de faire des travaux. Les travaux peuvent aller du plus simple au plus compliqué, selon les cas. Le futur propriétaire doit d’abord identifier les travaux qu’il aura besoin de faire, mais aussi sur les travaux qui sont prévus par la copropriété. L’agence immobilière à Marrakech peut fournir ce genre d’informations. Quels avantages présente l’achat d’un bien immobilier neuf ? Acheter un bien neuf, assure souvent de bénéficier d’une surface habitable bien exploitée. Cela assure aussi d’acquérir un logement qui respecte les normes techniques et de sécurité actuelle, des isolations thermique et sonore récentes, sans oublier des équipements collectifs en état neuf. Par contre, acheter un tel bien se fait à partir de plans ou pendant les travaux de construction, du coup il faut se décider sans avoir une idée réelle et concrète et de ce que sera son espace de vie. C’est aussi comme faire un achat à l’aveuglette puisqu’on ne sait pas exactement si on peut faire confiance aux entrepreneurs ou promoteurs dudit bien. Plus que le choix du neuf ou de l’ancien, ce choix concerne surtout le choix de vie.

Faut-il abandonner l’épargne pour l’investissement immobilier en Thaïlande ?

Location Maison Thailande

On assiste depuis quelque temps maintenant à un nouveau phénomène dans l’économie thaïlandaise. Les populations locales ont de plus en plus tendance à abandonner l’épargne qui s’avère être peu rentable, pour se tourner vers l’investissement dans le secteur immobilier en Thaïlande sur le site http://www.atlasimmobilier-international.com/location/thailande/. Les spécialistes pensent que ce phénomène pourrait également booster les investissements étrangers dans le pays d’Asie du Sud-est. En effet, depuis quelques années, les professionnels de la banque en Thaïlande observent que les populations vident leurs comptes d’épargne pour tout réinvestir dans les fonds d’investissement et dans le secteur immobilier. D’après les statistiques de la Banque de Thaïlande, les banques ont perdu plus de 221 milliards de bahts en environ trois mois entre les mois d’avril et début aout 2015. Pendant la même période, l’investissement dans les fonds mutuels thaïlandais a progressé de 94 milliards de bahts, tandis que l’investissement dans l’immobilier est présent, mais pas chiffré.

Dans la même vague, certains promoteurs immobiliers ont annoncé des augmentations de leurs chiffres d’affaires à hauteur de plusieurs milliards de bahts. Ces estimations à la hausse sont le reflet de l’optimisme des promoteurs immobiliers vis-à-vis des nouvelles mesures prises par le gouvernement. En effet, le gouvernement thaïlandais a légalisé la baisse des frais de transferts de propriété, qui passent de 2% à 0,02%, pendant que les frais d’hypothèque sont passés de 1% à 0,01%. De quoi attirer l’attention des investisseurs et redonner du dynamisme au secteur immobilier en Thaïlande. Le secteur du tourisme quant à lui reste assez florissant en Thaïlande, ce qui n’est pas non plus pour déplaire aux acteurs du secteur immobilier.

En effet, la Thaïlande continue d’être un pays très attractif sur le plan touristique, ainsi que pour les investisseurs, ceux du secteur immobilier en Thaïlande, mais aussi ceux des autres secteurs économiques du pays. Ces acteurs et autres investisseurs espèrent que le nombre record de touristes enregistré en Thaïlande aura des répercussions intéressantes dans leurs différents secteurs d’activités. Selon le quotidien Phuket Gazette, les acteurs de l’immobilier espèrent que les touristes venus de Chine, qui sont venus en grand nombre en Thaïlande vont devenir des investisseurs immobiliers en Thaïlande. Le même phénomène a été observé dans quelques villes européennes comme Londres, mais aussi en Nouvelle-Zélande et au Canada. La forte demande étrangère potentielle observée, associée à la forte demande que l’on observe au niveau local, entrainerait une forte plus-value dans le marché de l’immobilier local.

Quels quartiers choisir dans la vente de villa en Espagne, à Madrid pas en Andalousie ?

villa en andalousie

Le secteur immobilier en Espagne est en pleine expansion. Depuis la crise économique de 2007, le pays renaît et connait de meilleures performances, particulièrement dans le secteur immobilier, surtout dans les régions les plus sollicitées par les étrangers, comme Madrid ou l’Andalousie. La vente de villa en Andalousie affiche de beaux résultats et les prix varient en fonction de nombreux critères comme le quartier, le type de logement, etc. Dans la ville de Madrid, le district de Chamartin est un endroit assez plébiscité par les familles, parce que les biens dans ce district proposent des superficies intéressantes, plus grandes que dans les autres districts. Les quartiers du district de Chamartin bénéficient d’autres atouts comme la proximité avec les centres d’affaires et les infrastructures, ce sont des quartiers comme El Viso, Hispanoamérica, Castilla et Nueva España. Le prix du mètre carré peut parfois atteindre 10 000 euros dans ces quartiers.

Dans le district d’HOrtaleza, le quartier le plus sollicité est Conde Orgaz-Piovera, qui abrite les plus belles résidences de tout le district. Dans ce quartier, le mètre carré peut parfois atteindre 9 400 euros. La majorité des habitants de ce quartier sont des familles fortunées et le reste ce sont des étrangers. Situé non loin du lycée français de Madrid, ce quartier est très sollicité par les potentiels acquéreurs français. On comprend dès lors que la vente de villa en Espagne, en Andalousie, puisse souffrir de la concurrence de ces nombreux districts et quartiers de Madrid.

La situation dans les quartiers historiques, qui connaissent une certaine expansion actuellement, n’est pas très différente. Chamberí est le district le plus historique de la ville de Madrid. C’est dans ce district que la noblesse résidait durant le 19e et le 20e siècle. Aujourd’hui de nombreux investisseurs sont attirés par ce district dont les quartiers Arapiles et Trafalgar sont les plus demandés par les jeunes couples, pendant que les familles s’intéressent surtout aux quartiers Rias Rosas et Vallehermoso. Force est donc de constater que les ventes de villa en Espagne en Andalousie sont moins nombreuses que dans ces quartiers. Le quartier Almagro est le lieu du développement de nombreux projets immobiliers, avec des prix au mètre carré tournant autour de 8 200 euros, quartier très apprécié par les Norvégiens et les Finlandais. Voilà globalement les zones les plus attrayantes de la ville de Madrid en termes d’investissement immobilier.