Caractéristiques des greffes de cheveux partiellement et complètement non rasés

Greffe-de-cheveux

Les techniques utilisées pour la greffe de cheveux sont nombreuses de nos jours. Chaque patient trouve la procédure adaptée selon l’ampleur de son alopécie et des besoins déterminés suite aux examens préliminaires. Les nouvelles techniques permettent d’effectuer des interventions sans toujours raser complètement l’ensemble de la tête. C’est ainsi qu’on retrouve les greffes de cheveux partiellement rasées et celles complètement non rasées voir sur le lien suivant https://www.aesthetis-paris.fr/greffe-de-cheveux-paris-16.html. Les séances de greffe partiellement rasée peuvent être faites sur des patients dont les cheveux sont longs et qui ont besoin de maximum 2800 greffes. Cette technique est également appelée rasage linéaire. Ici le rasage est fait à l’arrière de la tête, sur la zone dite donneuse en forme carrée ou en petites lignes. De cette manière, les cheveux tombent et dissimulent la partie rasée. Dans certains cas, le praticien peut demander au patient d’attendre que ses cheveux poussent encore de 6 ou 7 cm supplémentaires, avant de procéder à la greffe.

Cette technique présente de nombreux avantages. Tout d’abord les patents peuvent conserver leurs cheveux dans leur longueur et style, pendant et après l’intervention. Cette technique permet aux patients de reprendre leur activité quelque temps après l’opération sans que cela ne se sache. Le temps de la convalescence est assez court puisque le nombre de greffons transplantés est bas. Après les greffes de cheveux, les croûtes de cicatrisation que l’on retrouve souvent sur la zone donneuse ne sont pas visibles. Ce type de greffe de cheveux présente également des inconvénients. Premièrement, l’intervention ne peut être faite que sur des patients ayant les cheveux longs, le nombre d’unités folliculaires récoltées en une session est assez faible. Pour un traitement complet, il faut parfois compter plusieurs séances, tout en sachant qu’il faut compter un minimum de 6 mois entre 2 séances. La zone donneuse peut être surexploitée du fait de sa petite taille, et le coût de l’intervention est globalement plus cher.

Lorsque l’ampleur de l’alopécie est faible et que pour effectuer le traitement il faut environ 1000 unités folliculaires, il est possible de faire usage de la technique avec les cheveux complètement non rasés. Ce type de greffes de cheveux présente de nombreux avantages dont le plus important est l’absence de rasage complet. De plus, les crûtes formées après l’intervention seront masquées, le temps de récupération sera plus court du fait du faible nombre de greffons implantés. Parmi les inconvénients que cette procédure présente, il faut savoir qu’elle est laborieuse et il faut que le praticien soit méticuleux et très expérimenté. On ne peut transplanter que peu de greffes par séance, ce qui a pour conséquence une densité plus faible des cheveux du patient après l’intervention. Avec cette technique l’intervention prend plus de temps et demande plus de travail à l’équipe qui la pratique, ce qui peut faire grimper les prix. Il est donc important d’étudier tous ces paramètres avant de solliciter une greffe de cheveux sans rasage ou avec rasage partiel. Votre chirurgien peut vous apporter les réponses aux différentes préoccupations que vous pourriez avoir à ce sujet.

Laisser un commentaire