Tous les articles par admin

Vivre dans un hôtel à Marrakech pour célébrer le théâtre universitaire

hotel la sultana Marrakech

L’hôtel à Marrakech attire de plus en plus de personnes, pas seulement pour son charme et pour le luxe que l’on peut y retrouver, mais aussi parce que de nombreuses activités et de nombreux évènements permettent aux touristes de passer de bons moments dans la cité ocre. En effet il est difficile de se rendre à Marrakech sans vivre des moments exceptionnels. Les activités qui intéressent le plus souvent les touristes sont des activités liées à la culture et à l’art. Il est vrai que certains aiment encore visiter les lieux touristiques, comme la place Jemaa El Fna, les nombreux palais, les souks de la ville, ou tout simplement les magnifiques jardins comme celui d’Yves Saint-Laurent, les jardins Majorelle. La ville de Marrakech c’est aussi de nombreuses galeries, des spectacles, des concerts, et bien d’autres activités liées à l’art et à la culture. Des activités dont on peut profiter en résidant dans un lieu de charme comme La Sultana. La ville de Marrakech et ses infrastructures abritent une fois de plus un évènement d’une certaine importance, surtout pour les passionnés de théâtre. Il s’agit du Festival international du théâtre universitaire de Marrakech.

Marrakech vous fait découvrir le théâtre universitaire

Le Festival international du théâtre universitaire de Marrakech, en abrégé FITUM, ouvre ses portes au grand public pour la huitième édition. Cet évènement qui vaut la peine de louer un hôtel à Marrakech se tiendra du 17 au 20 décembre 2014 à Dar Attakafa de Daoudiate. Cet évènement se déroulera sous le haut patronage de Sa Majesté le roi Mohammed VI, et il est organisé par la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de l’UCAM, entendez l’Université caddi ayyad de Marrakech. L’évènement sera animé par les nombreuses troupes de théâtre venues de pays divers, dont la Tunisie, l’Arabie saoudite, la Russie, l’Italie et bien sûr le Maroc. Au total, ce sont neuf troupes de théâtre amateurs et professionnelles qui feront vibrer les planches de cet évènement. L’ambition de cet évènement est de procurer aux étudiants, notamment les universitaires, et au public passionné de théâtre et des questions qui y sont liées, un espace d’expression, de rencontres et d’échanges afin d’extérioriser toutes leurs envies et leurs préoccupations.

Cet évènement est aussi une occasion pour les autorités et les professionnels du théâtre de mettre en avant les talents qui font preuve de performances particulières dans les domaines de la mise en scène théâtrale, la créativité et le jeu de scène. Prendre une chambre dans un hôtel à Marrakech vous permettra de partager des moments d’exception avec tous ces artistes réunis pour la même cause. Rappelons que le théâtre universitaire est un passage presque obligatoire pour tous les comédiens qui souhaitent faire du théâtre leur métier. Ce festival est devenu l’un des plus réguliers sur le territoire marocain, c’est un évènement culturel qui entre dans la lancée des nombreux évènements à caractère culturel que la cité ocre accueille chaque année. Les maîtres mots sont le partage des expériences, le dialogue et l’expertise.

Quels sont les différents atouts de la ville de Marrakech ?

Marrakech palmerie

Marrakech est une ville du centre du Maroc, qui a vu le jour en 1701 avec l’arrivée des Almoravides, des guerriers pieux venus de l’actuel désert mauritanien. C’est à cette époque que le nom fut attribué à la ville et que de nombreuses mosquées et médersas ont vu le jour. Au fil des années et des conquêtes, Marrakech est devenue la ville que nous connaissons aujourd’hui avec ses immeubles et ses maisons à la couleur rouge, son ancienne ville, mais aussi les nouveaux quartiers qui en font une ville ancrée dans son temps. La ville ne cesse de grandir et présente de nombreux atouts qui ne laissent pas les visiteurs indifférents. Sur le plan culturel, Marrakech http://blogmarrakech.webnode.fr/ est l’une des villes universitaires du Royaume du Maroc. On y retrouve l’université Cadi Ayyad qui est la plus importante de la région. Depuis quelques années, on y retrouve également une école destinée aux arts visuels, l’école supérieure des arts visuels (ESAV) qui est née du partenariat entre l’université de Marrakech et la Fondation Dar Bellarj.

Grâce à l’ESAV, la ville bénéficie d’un outil de formation des jeunes aux métiers du cinéma et de la télévision. C’est l’occasion de rappeler que la ville de Marrakech abrite chaque année le FIFM (Festival international du Film de Marrakech), l’événement le plus attendu dans cette ville. Autre événement d’envergure dans cette ville, la Biennale Arts in Marrakech. Cet événement a fait ses premiers pas en 2005 et il est le plus grand rendez-vous de l’art contemporain au Maroc. Dans la même lancée, la ville s’est vue dotée d’un musée dédié à l’art contemporain, il s’agit du musée de la Palmeraie, une initiative du collectionneur et créateur de parfums Abderrazzak Benchaâbane. Dans ce musée, le visiteur peut découvrir des peintures, des installations et sculptures, des photographies, des œuvres faites par des artistes marocains et étrangers.

Actuellement le musée présente le travail de plus de 60 artistes. En 2016 la Biennale a été l’occasion d’inaugurer le Musée d’Art et de Culture de Marrakech situé au quartier Guéliz. Également né d’une initiative privée du collectionneur Nabil El Mallouki, ce musée présente une collection d’œuvres d’essence orientaliste, les témoignages de l’artisanat traditionnel marocain comme des tissages, des céramiques, et autres, rencontrent des œuvres contemporaines. La plupart des œuvres provenant de la collection personnelle d’Yves Saint-Laurent. Ce musée est partenaire de la Galerie d’art contemporain Matisse Gallery. Marrakech abrite également le premier campus privé du Maroc dans lequel on retrouve plusieurs écoles supérieures privées comme l’ESG (école supérieure de gestion), HECI (hautes études commerciales et informatiques), Euromed, Vatel, etc.

Le festival Marrakech du rire pour illuminer la ville de Marrakech

festival de rire

Depuis plusieurs années, la ville de Marrakech est l’écrin d’un évènement de grande envergure, qui touche les Marocains, mais aussi les francophones à travers le monde. Il s’agit du festival Marrakech du rire voir aussi sur le blog http://cityguide-marrakech.blogspot.com/. Ce festival international se tient annuellement et est dédié à l’humour, il a lieu depuis 2011 dans la cité ocre. Issu de l’esprit de l’humoriste Jamel Debbouze, ce festival est retransmis depuis sa création sur la chaîne M6. Pendant les 5 jours que dure cet événement, Jamel Debbouze et ses amis se retrouvent à Marrakech afin d’animer des soirées riches en humour et en émotions. L’année 2017 verra se dérouler la 7e édition de ce festival qui est devenu au fil des années, le deuxième événement le plus couru dans la ville de Marrakech, derrière le célèbre FIFM, Festival international du Film de Marrakech.

Pour l’édition 2017 du Marrakech du rire, le public aura l’occasion de découvrir la troupe du Jamel Comedy dans son ensemble, avec Ahmed Sylla, Alban Ivanov, Rachid Badouri, Karim Duval, Samia Orosemane et Eko. Ils pourront également rencontrer des artistes venus de tout le continent africain lors du désormais indispensable Gala AfriKa. La majorité des spectacles qui sont programmés durant le Marrakech du rire sont accueillis par le Palais des Congrès, le Théâtre Royal, l’Institut français de Marrakech et le Palais Baadi. Le Palais Baadi accueille uniquement les deux soirées de gala qui sont organisées pour l’occasion. Cet événement est une occasion de valoriser des lieux mythiques qui font partie intégrante de la culture au Maroc et surtout à Marrakech. Pour que tout le monde puisse profiter de la fête, une grande parade se tiendra dans les rues de la cité ocre, le départ sera pris à la Place Jemaa El Fna. L’une des articulations de cet événement c’est aussi le match de football qui se tiendra au Grand Stade de Marrakech entre les célébrités et des joueurs sous le nom « Charity Game ».

L’événement se positionne réellement comme une occasion de fête, de célébration autour de l’humour, de la fraternité et de la joie de vivre. Cette année Marrakech accueillera ce festival du rire, MDR, du 28 juin au 2 juillet 2017. La troupe du Jamel Comedy ouvrira les hostilités le 28 juin avec des spectacles au Palais Baadi, au Théâtre Royal et au Chapiteau Prestigia, pour des tarifs d’entrée fixés respectivement à 150 DH, 300 DH et 400 DH. Les prestations se poursuivront le deuxième jour. Le troisième jour sera marqué par la tenue d’un gala au Palais Baadi, au prix d’entrée de 900 DH. Le second gala se tiendra le vendredi 30 juin, toujours au prix de 900 DH. Les billets de cet événement sont en vente sur internet et peuvent aussi être achetés au Théâtre Royal quelques jours avant l’évènement.

Comment arriver, se loger et se déplacer à Marrakech ?

Marrakech

Marrakech est l’une des villes les plus visitées du continent africain, une de celles qui voient arriver des millions de visiteurs chaque année. Cela peu importe la saison, puisque tout au long de l’année, la ville ocre jouit d’un climat doux et tempéré qui ne laissera pas les visiteurs indifférents. Comment arriver dans la ville de Marrakech ? Quand on réside déjà au Maroc, on peut simplement prendre un train ou un bus, car la ville est desservie par une gare ONCF qui la relie aux plus grandes villes du pays, et de nombreuses agences de voyages proposent des voyages à Marrakech, notamment CTM ou Pulmann. En fonction de votre point de départ, il faudra évaluer le temps mis en route. Pour ceux qui résident à l’étranger, Marrakech dispose d’un aéroport international qui se situe à seulement quelques minutes du centre-ville. Une fois sur place, vous pourrez vous rendre en ville en bus, en taxi ou même en voiture de location.

Où se loger et comment se déplacer à Marrakech ?

Marrakech propose à ses visiteurs de nombreuses formules d’hébergement. Vous aurez le choix entre l’hôtel-club, le Riad de charme et d’autres solutions en fonction de vos moyens et de vos envies. Les Riad sont le symbole de l’hébergement à Marrakech, et on en compte plusieurs au sein de la médina de la ville. Certains proposent un cadre exceptionnel pour un accueil de qualité, ce qui n’est pas le cas de tout le monde. Le mieux c’est de se renseigner avant de faire son choix. Les grandes enseignes hôtelières de luxe sont nombreuses dans la ville, ces hôtels sont modernes, proposent de nombreuses activités et un service de grande qualité, même s’ils sont moins chaleureux que les Riads. Les petites bourses pourront loger dans les auberges de jeunesse qui sont aussi nombreuses dans la ville. Marrakech étant une destination fortement touristique voir sur le site https://viemarrakech.wordpress.com/, le mieux est de réserver son hébergement à l’avance.

À Marrakech, de nombreux moyens de transport sont à votre disposition, vous pouvez partir d’un point vers un autre en vous servant par exemple du bus. 30 lignes de bus sont disponibles à Marrakech, presque toutes passent par la place Jemaa el Fna, le ticket du trajet est payé une fois dans le bus et coute environ 3,50 dirhams. D’avril à septembre, vous pouvez emprunter le bus touristique qui part de l’Office du tourisme. Les taxis sont nombreux à Marrakech, on trouve des petits à compteurs qui ne sont pas autorisés à sortir de la ville, comptez environ 20 dirhams pour une course en taxi dans la ville. Vous pouvez aussi opter pour la calèche, qui est plus folklorique pour un budget de 10 à 20 euros pour un tour complet de la médina ou alors une voiture de location.

Pourquoi faire le choix de la trottinette électrique ?

trottinette-electrique

La trottinette électrique est un engin que l’on utilise désormais dans de nombreuses villes pour assurer le déplacement individuel. Dans cet article nous vous dirons pourquoi vous aussi vous devriez vous mettre à l’utilisation de la trottinette électrique. C’est un engin qui présente de nombreux avantages. L’un des tout premiers est le gain de temps et d’énergie que l’utilisateur fait. En effet, la trottinette électrique https://trottinetteelectriqueattitude.wordpress.com/ roule à une vitesse variant entre 25, 30, voire 35 km/h, dépendamment du modèle utilisé. Cet appareil est donc plus rapide que la plupart des vélos normaux et électriques. Cette vitesse est atteinte sans que le pilote ne fournisse des efforts particuliers. La portabilité est le deuxième point fort de ces engins. La plupart des modèles de trottinettes électriques se rangent sous une table ou rentrent dans un ascenseur. Les modèles les plus légers peuvent même être emmenés avec soi dans les transports en commun comme le métro sans occuper trop d’espace.

L’aspect sécuritaire n’est pas à négliger, même si on parle là d’engins légers et portables. Avec les trottinettes électriques, il n’est pas utile de s’encombrer d’un système d’antivol puisque vous pouvez emporter la trottinette partout avec vous, dans les restaurants, chez vos amis, et même sur votre lieu de travail. L’un des arguments les plus intéressants pour les utilisateurs est l’économie qui est faite en se servant de cet engin. Le coût de fonctionnement est très faible, puisque vous n’aurez pas de frais d’essence, pas de frais d’assurance, vous ne recevrez jamais un PV pour mauvais stationnement, il y’ aura jamais de places de parking à payer. La principale dépense se fait à la recharge de votre batterie, tous les 100 kilomètres, et cela vous coûtera 0,5 euro.

Sur le plan écologique, la trottinette électrique ne vous décevra pas non plus puisqu’elle n’émet pas de gaz carbonique et donc l’environnement est mieux préservé au quotidien. La trottinette électrique est flexible, elle peut se déplacer sur les trottoirs, sur la chaussée, etc. Pendant que les vélos sont limités à la chaussée. Recharge la trottinette une fois permet au conducteur de rouler sur des distances allant jusqu’à 25 km. Avec la trottinette vous n’aurez plus à craindre les retards puisque vous ne subirez plus les aléas des transports en commun que sont les grèves de métro, les embouteillages, les grèves de taxi, etc. L’ergonomie de l’engin lui permet de se faufiler entre les véhicules à l’arrêt. La trottinette électrique semble être parfaite, mais elle présente tout de même des limites notamment sur le plan sécuritaire, il est conseillé de disposer d’équipements de sécurité en cas d’accident, vous éviterez ainsi les chocs. Le prix d’acquisition est au moins de 650 euros, ce qui peut s’avérer lourd en une fois, il n’est pas très confortable de rouler sur des pavés en trottinette. La liste des limites peut se faire encore plus longue, mais la trottinette vous permettra de vous déplacer de manière plus économique, écologique, et aventureuse.

Comment entretenir le cuir de sa chaise Barcelona ?

chaise barcelona

Un canapé, un fauteuil ou tout autre meuble n’est pas facile à entretenir. Le cuir est un matériau dont la longévité et la beauté sont remarquables, encore faut-il pouvoir l’entretenir régulièrement. Peu importe sa couleur, qu’il soit blanc, beige ou foncé, le cuir nécessite qu’on en prenne soin régulièrement, parce qu’un cuir non ou mal nettoyé finira par ternir. Précisons que l’on ne peut pas nettoyer le cuir ou enlever ses tâches avec n’importe quoi. Certaines précautions sont à prendre pendant cette opération de nettoyage, et de nombreuses techniques peuvent être appliquées pour le nettoyage du cuir et de ses coutures. Vous trouverez dans cet article quelques recettes pour nettoyer le cuir de votre chaiseBarcelona vous-même. Le premier point est la manière dont vous frottez le cuir. Le cuir est délicat alors ne le frottez pas trop, optez plutôt pour un tamponnement. Une vieille astuce de grand-mère est de se servir de blanc d’œuf battu en neige et de bière aigre chaude, cela peut être utile pour nettoyer les cuirs lisses.

Pour rendre la bière aigre, mettez-en dans un récipient que vous laisserez ouvert et laissez reposer pendant plusieurs jours à proximité d’une source de chaleur. Lorsque vous tachez une chaise Barcelona en cuir, il faut agir immédiatement, ne laissez pas la tâche s’incruster. En agissant immédiatement sur les cuirs lisses, vous pouvez enlever la tâche en vous servant d’un chiffon propre imbibé d’eau ou d’une peau de chamois humide. La chaleur forte n’est pas forcément le meilleur moyen de faire sécher votre meuble en cuir. Il est préférable de le faire sécher dans un endroit tempéré afin d’éviter un racornissement. Une fois le cuir sec vous pouvez utiliser un produit d’entretien pour lui redonner de l’éclat.

Dans l’entretien du cuir des chaises Barcelona, il est préférable de ne pas se servir de produits chimiques, en tout cas autant que faire se peut. Les produits chimiques pour le nettoyage du cuir permettent l’élimination des taches grasses, mais le cuir coloré ne supporte pas toujours ce genre de produits. Il est recommandé de tester en petite dose votre produit sur une zone cachée du meuble que vous souhaitez nettoyer. Ne vous servez pas non plus d’aérosol anti-poussière sur les canapés en cuir. Avant de vous servir d’un détachant, testez-le sur une partie cachée de votre meuble en cuir. Pour être sur que le produit ne change pas la couleur ou la brillance du cuir à nettoyer. Si la couleur du cuir se retrouve sur le chiffon que vous avez utilisé pour le test, alors il est préférable de cesser immédiatement l’utilisation de ce produit. Essayez-en un autre. Ne mouillez pas non plus trop le canapé en cuir, cela pourrait l’altérer.

Faut-il abandonner l’épargne pour l’investissement immobilier en Thaïlande ?

Location Maison Thailande

On assiste depuis quelque temps maintenant à un nouveau phénomène dans l’économie thaïlandaise. Les populations locales ont de plus en plus tendance à abandonner l’épargne qui s’avère être peu rentable, pour se tourner vers l’investissement dans le secteur immobilier en Thaïlande sur le site http://www.atlasimmobilier-international.com/location/thailande/. Les spécialistes pensent que ce phénomène pourrait également booster les investissements étrangers dans le pays d’Asie du Sud-est. En effet, depuis quelques années, les professionnels de la banque en Thaïlande observent que les populations vident leurs comptes d’épargne pour tout réinvestir dans les fonds d’investissement et dans le secteur immobilier. D’après les statistiques de la Banque de Thaïlande, les banques ont perdu plus de 221 milliards de bahts en environ trois mois entre les mois d’avril et début aout 2015. Pendant la même période, l’investissement dans les fonds mutuels thaïlandais a progressé de 94 milliards de bahts, tandis que l’investissement dans l’immobilier est présent, mais pas chiffré.

Dans la même vague, certains promoteurs immobiliers ont annoncé des augmentations de leurs chiffres d’affaires à hauteur de plusieurs milliards de bahts. Ces estimations à la hausse sont le reflet de l’optimisme des promoteurs immobiliers vis-à-vis des nouvelles mesures prises par le gouvernement. En effet, le gouvernement thaïlandais a légalisé la baisse des frais de transferts de propriété, qui passent de 2% à 0,02%, pendant que les frais d’hypothèque sont passés de 1% à 0,01%. De quoi attirer l’attention des investisseurs et redonner du dynamisme au secteur immobilier en Thaïlande. Le secteur du tourisme quant à lui reste assez florissant en Thaïlande, ce qui n’est pas non plus pour déplaire aux acteurs du secteur immobilier.

En effet, la Thaïlande continue d’être un pays très attractif sur le plan touristique, ainsi que pour les investisseurs, ceux du secteur immobilier en Thaïlande, mais aussi ceux des autres secteurs économiques du pays. Ces acteurs et autres investisseurs espèrent que le nombre record de touristes enregistré en Thaïlande aura des répercussions intéressantes dans leurs différents secteurs d’activités. Selon le quotidien Phuket Gazette, les acteurs de l’immobilier espèrent que les touristes venus de Chine, qui sont venus en grand nombre en Thaïlande vont devenir des investisseurs immobiliers en Thaïlande. Le même phénomène a été observé dans quelques villes européennes comme Londres, mais aussi en Nouvelle-Zélande et au Canada. La forte demande étrangère potentielle observée, associée à la forte demande que l’on observe au niveau local, entrainerait une forte plus-value dans le marché de l’immobilier local.

2016 : année de la réglementation pour la trottinette électrique ?

trotinette

Comme on dit souvent, il est préférable de se préparer à une réglementation à l’échelle européenne pour la trottinette électrique sur le site http://www.trottinetteelectrique.eu/ et les autres engins de la même catégorie. Le Salon de la Moto qui s’est tenu en décembre 2015 a été l’occasion de présenter les véhicules légers à ceux qui ne les connaissaient pas, et de donner une plateforme d’expression à ceux qui les connaissent et les aiment déjà. C’était l’occasion d’en savoir un peu plus sur l’avenir de ces véhicules qui prennent de plus en plus de place dans nos paysages urbains, il s’agit aussi de savoir où en est la norme en cours d’élaboration. Si on considère l’histoire des moyens de transport, les véhicules légers datent d’hier, si on peut le dire, tellement ils sont jeunes et passionnent les jeunes. Ces appareils naissent de la volonté de créer de la part d’entrepreneurs issus de différentes zones du monde.

Si on prend quelques exemples comme Wim Ouboters, qui est le fondateur de Micro, avant de se lancer dans la fabrication de véhicules légers. Avant de créer l’E-roue, Guillaume Bocs dirigeait des bases de loisir et de piscines. Avant de fonder L-Trott, Christophe Bayart a été jusqu’en 2011 employé de Mitsubishi Electric, à la division chauffage et climatisation. C’est en 2013 qu’il fonde L-Trott, l’un des rares constructeurs de trottinettes électriques en Français. C’est une belle coïncidence parce que justement l’un des membres du groupe de travail mis en place afin de travailler sur la norme pour les véhicules légers en Europe, n’est autre que Décathlon, dont l’ambition est d’imposer le mode piéton en limitant les véhicules légers à une vitesse maximale de 6 km/h.

Il est facile de limiter la vitesse des gyropodes et des trottinettes électriques, pourtant il est difficile de le faire sur une roue électrique. L’entreprise Segway est la seule qui représente les gyropodes dans ce comité de normalisation. D’autres constructeurs de trottinettes sont représentés, surtout des Allemands. On retrouve également dans ce comité les constructeurs Toyota et Honda. Précisons que Toyota n’a pas vraiment d’activités liées aux véhicules légers, sauf si on prend en compte le projet d’hoverboard de sa marque Lexus. Autant d’avancées qui annoncent un bel avenir pour les utilisateurs et les constructeurs de ces véhicules légers. Espérons-le cela augure également d’un avenir meilleur pour notre planète, car les engins électriques sont écologiques, en tout cas plus que ceux qui fonctionnent aux carburants fossiles.

La cheminée à l’éthanol, association de design et d’écologie

cheminee

Le carburant écologique, bioéthanol est un carburant issu du traitement de plantes telles que la canne à sucre et la betterave, il peut également être produit à base de maïs et de blé. Ce carburant est souvent utilisé pour le fonctionnement des voitures quand il est mélangé à l’essence ou au diesel. Désormais, on utilise également ce carburant pour les appareils de chauffage comme la cheminée à l’éthanol. Ce type de cheminée est dit à énergie renouvelable. Il est vrai que cet équipement est à priori écologique, mais le mode de production de ce biocarburant reste polluant. Toutefois, ce type d’équipements présentent de nombreux avantages, ils sont simples d’entretien, n’émettent ni fumée, ni déchets, ni odeur. Les propriétaires de ces équipements ne sont pas soumis à la corvée de bois. Par contre, ce type de chauffage sert seulement d’appoint, il ne peut pas chauffer plus de 5 heures par jour, il sert principalement de décoration et nécessite d’être prudent que ce soit dans l’utilisation ou dans l’installation.

Les cheminées à l’éthanol consomment environ 2 litres de carburant pour chauffer une pièce de 70m2 pendant 4 heures. En faisant la somme des dépenses, le chauffage écologique coûte beaucoup plus cher que le chauffage électrique. La cheminée écologique a été imaginée par des designers professionnels, à la pointe de la décoration d’intérieur, ce qui en fait un objet de décoration aux lignes modernes. Les matériaux utilisés pour sa fabrication sont principalement le béton, le verre ou le granit, ce qui permet que cet équipement s’intègre aisément à tous les types d’intérieur. On retrouve les cheminées écologiques à fixer sur les murs, à poser au sol ou sur un meuble et celles qui s’adaptent à l’extérieur.

On retrouve la cheminée à l’éthanol sous de nombreuses formes et de nombreux modèles, ainsi que des prix différents qui permettent de profiter du feu de bois sans les inconvénients et contribuent à donner une ambiance conviviale à un intérieur. Peu importe votre bourse, votre style décoratif et vos capacités en bricolage, vous n’aurez aucun mal à trouver la cheminée écologique qui vous convient et qui pourra vous chauffer comme il le faut. Par contre, il est important de bien aérer la pièce dans laquelle la cheminée est installée, afin que les émissions de monoxyde de carbone ne deviennent pas dangereuses pour tous ceux qui vivent chez vous.

Quels quartiers choisir dans la vente de villa en Espagne, à Madrid pas en Andalousie ?

villa en andalousie

Le secteur immobilier en Espagne est en pleine expansion. Depuis la crise économique de 2007, le pays renaît et connait de meilleures performances, particulièrement dans le secteur immobilier, surtout dans les régions les plus sollicitées par les étrangers, comme Madrid ou l’Andalousie. La vente de villa en Andalousie affiche de beaux résultats et les prix varient en fonction de nombreux critères comme le quartier, le type de logement, etc. Dans la ville de Madrid, le district de Chamartin est un endroit assez plébiscité par les familles, parce que les biens dans ce district proposent des superficies intéressantes, plus grandes que dans les autres districts. Les quartiers du district de Chamartin bénéficient d’autres atouts comme la proximité avec les centres d’affaires et les infrastructures, ce sont des quartiers comme El Viso, Hispanoamérica, Castilla et Nueva España. Le prix du mètre carré peut parfois atteindre 10 000 euros dans ces quartiers.

Dans le district d’HOrtaleza, le quartier le plus sollicité est Conde Orgaz-Piovera, qui abrite les plus belles résidences de tout le district. Dans ce quartier, le mètre carré peut parfois atteindre 9 400 euros. La majorité des habitants de ce quartier sont des familles fortunées et le reste ce sont des étrangers. Situé non loin du lycée français de Madrid, ce quartier est très sollicité par les potentiels acquéreurs français. On comprend dès lors que la vente de villa en Espagne, en Andalousie, puisse souffrir de la concurrence de ces nombreux districts et quartiers de Madrid.

La situation dans les quartiers historiques, qui connaissent une certaine expansion actuellement, n’est pas très différente. Chamberí est le district le plus historique de la ville de Madrid. C’est dans ce district que la noblesse résidait durant le 19e et le 20e siècle. Aujourd’hui de nombreux investisseurs sont attirés par ce district dont les quartiers Arapiles et Trafalgar sont les plus demandés par les jeunes couples, pendant que les familles s’intéressent surtout aux quartiers Rias Rosas et Vallehermoso. Force est donc de constater que les ventes de villa en Espagne en Andalousie sont moins nombreuses que dans ces quartiers. Le quartier Almagro est le lieu du développement de nombreux projets immobiliers, avec des prix au mètre carré tournant autour de 8 200 euros, quartier très apprécié par les Norvégiens et les Finlandais. Voilà globalement les zones les plus attrayantes de la ville de Madrid en termes d’investissement immobilier.